RENCONTRE AVEC NOS FORCES DE L’ORDRE : DÉPLACEMENT DU PREMIER MINISTRE À EVRY

Autour du Premier ministre, Edouard Philippe, du ministre chargé des relations avec les collectivité territoriales, de la ville et du logement, Julien Denormandie et du préfet de l’Essonne, Jean-Benoît Albertini, nous sommes allés à la rencontre des forces de l’ordre, qui traversent aujourd’hui une période difficile dans l’exercice de leurs missions.


Cette rencontre était notamment destinés aux policiers qui travaillent dans les quartiers sensibles, au lendemain d’annonces du Gouvernement pour améliorer la déontologie des forces de l’ordre et de faire le point sur les dispositifs de prévention et de renforcement du lien entre la police et la population.

Le Premier ministre a tenu à réunir autour de la table plusieurs parlementaires de l’Essonne ainsi que nos forces de sécurité afin de leur témoigner le soutien qu’ils méritent et reconnaitre les difficultés qui sont les leurs en ces temps de troubles.

Dernièrement, ils ont dû faire face à une violence inédite, extrêmement forte et la stratégie de maintien de l’ordre a été adaptée en conséquence pour éviter le pire.

Concernant l'usage de la force, le Premier Ministre a rappelé que celle-ci doit être toujours, en toutes circonstances proportionnée et maîtrisée. Nous vivons dans un État de droit dans lequel la justice fait son travail, et il faut la laisser se poursuivre. Si des fautes sont établies, il doit y avoir sanction.

Néanmoins, il est important de noter que le Gouvernement est attentif à l’écoute des difficultés des policiers et qu'il agit pour eux. Fin 2019, pour la troisième année consécutive, le budget de l’Etat fait de la sécurité des Français une priorité et de la revalorisation des policiers une réalité. Le Gouvernement a engagé un effort exceptionnel de 50 millions d’euros pour permettre l’indemnisation de près de 3,5 millions d’heures supplémentaires dès la fin 2019. Cette indemnisation intervient à la suite de l’expérimentation de nouveaux cycles horaires.

La majorité est déterminée à améliorer concrètement les conditions de travail des policiers, fortement sollicités notamment depuis plus d’un an, sur tous les aspects du maintien de l’ordre public, de la lutte contre le terrorisme et le combat contre la délinquance et la criminalité. Enfin, la confiance envers les forces de l’ordre, le respect et la prise en compte des difficultés de leurs missions mais aussi l’exigence légitime à leur égard est le message que nous devons tous porter.

Fonctions à l'Assemblée Nationale

Membre de la commission des Affaires Sociales

Membre de la Délégation des Droits des Femmes et à l'égalité des chances entre les hommes et les femmes

Membre du groupe d’étude parlementaire sur l'Autisme

Membre du groupe d’étude parlementaire sur les Discriminations et LGBTQI-phobies dans le monde

Membre du groupe d’étude parlementaire sur les droits de l’enfant et protection de la jeunesse

Membre du groupe d’étude parlementaire sur les gens du voyage

Membre du comité de suivi de l’agence française de l’adoption et de la commission DETR de l’Essonne

Membre du groupe d’amitié parlementaire France-Brésil

Membre du groupe d’amitié parlementaire France-Portugal

Laëtitia Romeiro Dias

Députée de l'Essonne - Troisième Circonscription
  • Gris Facebook Icône
  • Gris Twitter Icon