Rencontre avec le FC Boissy : la féminisation du sport en action !


Dans ces temps qui sont difficiles pour chacun d’entre nous, les associations sont un soutien et un appui essentiel pour nos territoires, tant elles contribuent concrètement à dynamiser et à renforcer la cohésion sociale.


Les associations sportives, quant à elles, nous offrent la possibilité de nous épanouir d’une manière différente, au vu des bienfaits sur notre santé et du lien social qu’elles procurent.


A la rencontre des membres du Football Club de Boissy-sous-Saint-Yon, j’ai eu le plaisir de découvrir un club sans pareil, fondé sur des valeurs et un modèle d’intégration exemplaire. Ce club, qui n’a manifestement pas été trop impacté par une baisse de ses effectifs en cette période de crise sanitaire, compte 300 licenciés, dont un tiers sont des femmes !

En effet, ce club, lauréat Argent du district de l’Essonne de Football, rayonne par cet élan de féminisation du sport qu’il incarne.

Lutter contre les stéréotypes de genre dans la pratique sportive et encourager la parité dans ce secteur demeure l’une de nos priorités dans ce domaine, et je sais pouvoir compter sur le soutien du FC Boissy pour promouvoir ces valeurs et créer une véritable dynamique de féminisation du sport. Un bel exemple pour notre territoire !


Afin d’encourager ce type d’initiative et combattre les inégalités existantes dans ce milieu, nous avons récemment voté une proposition de loi visant à démocratiser le sport en France. Votée à une large majorité, cette proposition de loi poursuit le travail accompli depuis 2017, autour de trois axes : le développement de la pratique sportive pour tous, le renouvellement du cadre de la gouvernance des fédérations et la consolidation du modèle économique.


Il est notamment prévu, dans l’optique de renouveler la gouvernance des fédérations, d’instaurer de la parité au sein des instances nationales et locales. Une initiative que le FC Boissy n’a pas attendue pour illustrer cette politique puisque son binôme de direction est paritaire ; composé de Yohann Gagneau, président et Laëtitia Poiré, vice-présidente.


Le travail et l’investissement de cette association sont remarquables, tant elle offre à chacun la possibilité, au-delà du divertissement, de pouvoir s’accomplir personnellement et de s’émanciper par la pratique d’une activité sportive, tout en promouvant des valeurs d’égalité.


En cette période de crise, le rôle des bénévoles est primordial puisqu’il nous assure du lien, de la proximité et de la solidarité. Bravo et merci à eux pour cela.


Fonctions à l'Assemblée Nationale

Membre de la commission des Affaires Sociales

Membre de la Délégation des Droits des Femmes et à l'égalité des chances entre les hommes et les femmes

Membre du groupe d’étude parlementaire sur l'Autisme

Membre du groupe d’étude parlementaire sur les Discriminations et LGBTQI-phobies dans le monde

Membre du groupe d’étude parlementaire sur les droits de l’enfant et protection de la jeunesse

Membre du groupe d’étude parlementaire sur les gens du voyage

Membre du comité de suivi de l’agence française de l’adoption et de la commission DETR de l’Essonne

Membre du groupe d’amitié parlementaire France-Brésil

Membre du groupe d’amitié parlementaire France-Portugal