Que fait l'Europe ? Solidarité au rendez-vous du Sommet des Balkans occidentaux

Les dirigeants de l’Union européenne et des six pays des Balkans occidentaux - Albanie, Bosnie-Herzégovine, Kosovo, Macédoine du Nord, Monténégro et Serbie – ont tenu, mercredi 6 mai, un Sommet par visioconférence.


Initialement programmé à Zagreb le 7 mai, la Présidence croate du Conseil de l’UE, qui a fait des Balkans occidentaux une de ses priorités, a tenu à ce qu’il ait lieu virtuellement.

Tandis que le Sommet devait se concentrer sur la question de l’élargissement, les discussions se sont portées sur la coopération entre l’UE et les Balkans occidentaux dans la lutte contre le Covid-19 et sur les conséquences socioéconomiques et politiques de la pandémie.

L’élargissement aux Balkans

  • Les Ving-Sept ont choisi d’aborder la question de l’élargissement lors du Conseil européen du 27 mars, reprenant à leur compte les conclusions du Conseil « Affaires générales ».

  • Celles-ci concluaient sur l’autorisation d’ouvrir des concertations d'adhésion à l’UE avec l’Albanie et la Macédoine du Nord, dont les cadres de négociation pour les deux pays seraient présentés « en juin » selon commissaire européen à l’Élargissement, Olivér Várhelyiles.

  • Toutefois, l’ouverture de ces négociations, qui s’inscrit dans une procédure graduelle souhaitée par la France, comprend différentes étapes réversibles qui n’induisent pas un « oui » à l’adhésion des deux pays.

Dans ce contexte, l’UE renforce son soutien à la région

Ce 6 mai, les dirigeants de l’UE ont concentré leur réflexion sur la stratégie économique des Balkans, illustration de la forte solidarité dans le contexte actuel.

  • En effet, les États membres ont approuvé la proposition de la Commission de mobiliser une aide de 3,3 milliards d’euros aux pays de la région pour faire face à la pandémie. Cette aide inclut un soutien immédiat au secteur de la santé, en particulier par la fourniture d'équipements essentiels permettant de sauver des vies, un soutien substantiel aux besoins de nos partenaires en matière de relance socioéconomique, ainsi que 750 millions d'euros d'assistance macro-financière et 1,7 milliard d'euros d'aide provenant de la Banque européenne d'investissement.

  • Les États membres ont rappelé leur vive détermination à intensifier leur engagement à tous les niveaux pour soutenir la transformation politique, économique et sociale de la région à travers une coopération régionale inclusive notamment. Tous s’accordent pour bâtir une Europe pacifique, forte et unie, qui repose sur des liens historiques, culturels et géographiques.

  • Depuis leur demande d’adhésion, l'engagement des Balkans occidentaux dans la défense des valeurs et des principes européens les a conduits à mener des réformes nécessaires notamment dans la lutte contre le terrorisme, l’extrémisme ou encore la corruption.

Une solidarité réciproque

L'aide précieuse que les Balkans occidentaux apportent dans le contexte de cette pandémie à leurs voisins immédiats et à l'UE met en lumière la solidarité et le soutien mutuel sur lesquels l'UE repose.

  • Ainsi, les États membres se sont engagés à entrer, dès la sortie de la crise sanitaire, dans une nouvelle phase de coopération étroite avec la région, visant à faire face aux conséquences socioéconomiques importantes de la crise.

  • Dans cette perspective, la Commission européenne présentera un plan économique et d'investissement pour la région dans le but de stimuler les économies, tout en améliorant leur compétitivité afin de mieux les relier entre elles au sein de la région et à l'UE.



Fonctions à l'Assemblée Nationale

Membre de la commission des Affaires Sociales

Membre de la Délégation des Droits des Femmes et à l'égalité des chances entre les hommes et les femmes

Membre du groupe d’étude parlementaire sur l'Autisme

Membre du groupe d’étude parlementaire sur les Discriminations et LGBTQI-phobies dans le monde

Membre du groupe d’étude parlementaire sur les droits de l’enfant et protection de la jeunesse

Membre du groupe d’étude parlementaire sur les gens du voyage

Membre du comité de suivi de l’agence française de l’adoption et de la commission DETR de l’Essonne

Membre du groupe d’amitié parlementaire France-Brésil

Membre du groupe d’amitié parlementaire France-Portugal

Laëtitia Romeiro Dias

Députée de l'Essonne - Troisième Circonscription
  • Gris Facebook Icône
  • Gris Twitter Icon