Prendre soin de ceux qui aident : revalorisation des aides à domicile

En France, 300 000 aides à domicile s’occupent de personnes en perte d’autonomie pour des raisons liées à l’âge, un handicap, une maladie chronique ou invalidante.

Même s’il s’agit d’une compétence départementale, l’État vient d’annoncer le versement de 200 millions d’€ par an supplémentaire aux départements pour revaloriser cette profession et la rendre plus attractive.

Ce financement vient d’ajouter au 80 Millions d’€ déjà financés par l’État et la majorité pour le versement de la prime COVID aux personnels des services d’aide à domicile gérés et financés par le Conseil départemental.

Pour notre majorité qui a entrepris le rattrapage des métiers du social après des décennies d’invisibilité (revalorisation des personnels hospitaliers, des métiers de l’aide à domicile, du personnel des Ehpad..) c’est une étape importante, mais pas l’aboutissement pour autant.

Notre prochaine étape : la réforme « Grand âge et autonomie » programmée à l’Assemblée Nationale début 2021 qui organisera la 5e branche « autonomie », qui restructurera et redynamisera les métiers d’accompagnement du grand âge, mais aussi plus largement de la perte d’autonomie.

Je remercie Brigitte Bourguignon, ministre chargée de l’autonomie (et ancienne collègue en commission des affaires sociales) d’être venue chez nous, à Saint Chéron, pour annoncer ce soutien de 200 millions d’€ et échanger avec les professionnels de l’association d’aide à domicile des 3 Vallées.

Nos échanges sur la formation, les perspectives de carrières, la question de la prévention et de la pénibilité, mais surtout la nécessité d’accroître les effectifs nourriront nos réflexions dans la réforme Grand âge et autonomie à venir..

Si le travail avec les professionnels du secteur est essentiel, il ne faut jamais oublier les intéressés principaux : les personnes âgées. C’est dans cet esprit qu’une famille a accepté de nous ouvrir les portes de leur domicile afin d’échanger directement avec la personne bénéficiaire de l’aide à domicile. Un moment chaleureux et unique.


Fonctions à l'Assemblée Nationale

Membre de la commission des Affaires Sociales

Membre de la Délégation des Droits des Femmes et à l'égalité des chances entre les hommes et les femmes

Membre du groupe d’étude parlementaire sur l'Autisme

Membre du groupe d’étude parlementaire sur les Discriminations et LGBTQI-phobies dans le monde

Membre du groupe d’étude parlementaire sur les droits de l’enfant et protection de la jeunesse

Membre du groupe d’étude parlementaire sur les gens du voyage

Membre du comité de suivi de l’agence française de l’adoption et de la commission DETR de l’Essonne

Membre du groupe d’amitié parlementaire France-Brésil

Membre du groupe d’amitié parlementaire France-Portugal

Laëtitia Romeiro Dias

Députée de l'Essonne - Troisième Circonscription
  • Gris Facebook Icône
  • Gris Twitter Icon