PLFSS 2020 : Valoriser le travail et accompagner les Français les plus fragiles

Après des semaines de travail en commission, des heures de débat en hémicycle et plus de 1200 amendements examinés, ce mardi 29 octobre, l’Assemblée nationale a adopté le projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2020.


Olivier Veran, rapporteur général du PLFSS a rappelé les grandes avancées du budget pour 2020 : « Des mesures pour le pouvoir d’achat, des nouveaux droits, des nouveaux services publics et un renforcement de l’accès aux soins ».


Un budget tourné autour de 5 grands axes :

• Un encouragement et une valorisation du travail ;

• Une protection accrue des plus fragiles ;

• Un renforcement de l’accès au soin sur tous les territoires ;

• Une meilleure prévention et un meilleur accompagnement lors de la perte d’autonomie ;

• L’adaptation et la modernisation de notre système de santé.


De nombreuses mesures clés :

• Création d’un fonds d’indemnisation pour les victimes de maladies professionnelles liées aux pesticides. A cet effet, j’ai pu travailler et cosigner l’amendement de ma collègue Albane Gaillot qui impose au gouvernement le rendu d’un rapport au Parlement, au plus tard le 30 septembre 2020, évaluant les conséquences quant au périmètre des personnes bénéficiaires de ce fonds, en élargissant la définition des pesticides retenue.

La reconduction pour une année de la prime exceptionnelle, dite «Prime Macron». En 2019, environ 5 millions de salariés ont pu en bénéficier soit en moyenne un montant de 400€ de pouvoir d’achat supplémentaire par salarié dans plus de 400 000 structures.

Ouverture dès 2020 d’un congé indemnisé pour les proches aidants soit un investissement de plus de 100 M€ par an pour accompagner environ 10 millions de salariés qui aident un proche en situation de perte d’autonomie en raison de son handicap, de l’âge ou d’une maladie.

• Revalorisation, à hauteur de l’inflation, de la pension de base de plus de 12 millions de retraités.

Le début de l’expérimentation du cannabis thérapeutique dans un cadre strictement réglementé, pour une durée de deux ans pour les patients atteints de pathologies lourdes, soit environ 3000 patients.

Réforme du financement des services d’urgences en fonction de la population, des territoires et de l’offre de soins au sein de chaque région, introduite via un amendement du groupe LaREM.

Création d’un contrat de garanties pour les débuts d’exercice des médecins par une simplification de l’aide à l'installation des jeunes médecins dans les zones mal dotées en professionnels de santé.

La lutte contre les ruptures de médicaments par l’instauration d’une nouvelle obligation pour les laboratoires de constituer un stock d’au moins 4 mois pour tous les médicaments.

La création d’un engagement maternité pour les femmes situées à plus de 45 minutes d’une maternité (prise en charge des transports et du logement).

• Une nouvelle revalorisation de l’AAH (allocation adulte handicapé) et du minimum vieillesse (ASPA).

La modernisation des services d’aide à domicile pour les personnes en perte d’autonomie avec une première enveloppe de 50 millions d’euros destinés aux services d’aide à domicile.



Le projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2020 est désormais étudié en Commission au Sénat et sera mis en première lecture du 12 novembre au 19 novembre 2019.

Fonctions à l'Assemblée Nationale

Membre de la commission des Affaires Sociales

Membre de la Délégation des Droits des Femmes et à l'égalité des chances entre les hommes et les femmes

Membre du groupe d’étude parlementaire sur l'Autisme

Membre du groupe d’étude parlementaire sur les Discriminations et LGBTQI-phobies dans le monde

Membre du groupe d’étude parlementaire sur les droits de l’enfant et protection de la jeunesse

Membre du groupe d’étude parlementaire sur les gens du voyage

Membre du comité de suivi de l’agence française de l’adoption et de la commission DETR de l’Essonne

Membre du groupe d’amitié parlementaire France-Brésil

Membre du groupe d’amitié parlementaire France-Portugal

Laëtitia Romeiro Dias

Députée de l'Essonne - Troisième Circonscription
  • Gris Facebook Icône
  • Gris Twitter Icon