Plan de déconfinement: mesures concernant l'école et les crèches

Un retour progressif à partir du 11 mai

  • Le retour des enfants à l'école est un impératif pédagogique et de justice sociale, en particulier pour ceux qui peuvent difficilement suivre l’enseignement à distance.

  • La reprise des cours dans les maternelles et écoles primaires se fera progressivement à partir du 11 mai, par groupe de 15 enfants maximum par classe. Elle se fera sur la base du volontariat dans les territoires où la circulation du virus est faible.

  • La réouverture des collèges est envisagée à partir du 18 mai, en commençant par les classes de 6ème et 5ème. Une décision sera prise fin mai pour les 4ème et 3ème.

  • La décision concernant la reprise des lycées sera prise fin mai, en commençant par les lycées professionnels début juin.


Des conditions sanitaires strictes pour assurer la sécurité de tous

  • Pas plus de 15 enfants par classe, une vie scolaire organisée sur le respect des gestes barrières et de la distanciation sociale, la distribution des gels hydro-alcooliques.

  • Tous les enseignants et encadrants des établissements scolaires recevront des masques qu’ils devront porter dès lors qu'ils ne pourront respecter la distanciation sociale.


Les masques pour les enfants

  • Pas de masques en maternelle.

  • Le masque n'est pas recommandé à l’école élémentaire (risque de mauvais usage) mais seront mis à disposition des masques pédiatriques pour les cas particuliers (ex. si un enfant présente des symptômes, le temps que ses parents viennent le récupérer).

  • Masques fournis aux collégiens qui peuvent en porter et qui n’auraient pas réussi à s’en procurer.


Mesures concernant les crèches

  • La réouverture des crèches est envisagée à partir du 11 mai, par groupe de 10 enfants maximum.

  • Dans les priorités d’accueil, l’impossibilité de télétravail des couples ou les difficultés rencontrées par les familles monoparentales devront être prises en compte. Les enfants des soignants et des professeurs devront également être prioritaires.



Fonctions à l'Assemblée Nationale

Membre de la commission des Affaires Sociales

Membre de la Délégation des Droits des Femmes et à l'égalité des chances entre les hommes et les femmes

Membre du groupe d’étude parlementaire sur l'Autisme

Membre du groupe d’étude parlementaire sur les Discriminations et LGBTQI-phobies dans le monde

Membre du groupe d’étude parlementaire sur les droits de l’enfant et protection de la jeunesse

Membre du groupe d’étude parlementaire sur les gens du voyage

Membre du comité de suivi de l’agence française de l’adoption et de la commission DETR de l’Essonne

Membre du groupe d’amitié parlementaire France-Brésil

Membre du groupe d’amitié parlementaire France-Portugal

Laëtitia Romeiro Dias

Députée de l'Essonne - Troisième Circonscription
  • Gris Facebook Icône
  • Gris Twitter Icon