Lutte contre le chômage en Essonne : Échanges à l’agence Pôle emploi de Brétigny-sur-Orge

Mis à jour : 5 déc. 2019

Le vendredi 22 novembre, je me suis rendu à l’agence pôle emploi de Brétigny-sur-Orge afin de faire un point sur les actions qui sont conduites au regard des spécificités des demandeurs d’emploi et des entreprises du territoire.


Accueillie par la directrice territoriale Essonne, Margot Cantero et la directrice de l’agence, Sandrine Tomczak, j’ai été en mesure, au-delà de la découverte des nouveaux lieux d’accueil plus propices à l’accueil des demandeurs et plus accessibles, d’échanger avec les agents des différents pôles pour mieux appréhender concrètement le parcours d’un demandeur d’emploi, l’adaptation des outils en fonction des besoins de chacun, les évolutions progressives de l’agence pour permettre une meilleure performance dans la mise ne relation candidat/employeur.


La lutte contre le chômage et les freins à l’embauche sont des problématiques majeures sur lesquelles je travaille avec mes collègues. Au-delà du déséquilibre social et financier que le chômage de masse peut créer, en particulier sur notre système de retraite, cela mine la confiance en soi, le regard que l’on porte aux autres et nos bassins de vie.


C’est la raison pour laquelle nous avons décidé de nous attaquer aussi frontalement au chômage et aux freins à l’emploi. C’est bon pour notre économie. C’est vital pour une société qui ambitionne de lutter contre les inégalités.


Notre action en chiffres :

· 15 €Mds : Investis sur l’apprentissage sur 5 ans, dont 52% aux régions.

· 8,5% : taux de chômage au 1er trimestre 2019, soit le plus bas niveau depuis 2009

· +7,7% : d’apprentis en 2018 par rapport à 2017, une progression inédite depuis 1996

· -3,9pts : chômage des jeunes femmes



Mais plus que des chiffres, quelle est notre action en matière de lutte contre le chômage ?


Une nouvelle dynamique sur le marché de l’emploi

  • Les ordonnances sur le dialogue social ont levé des incertitudes face à l’embauche en CDI. Depuis 2018, la France crée +1M d’emplois en CDI par trimestre, du jamais vu !

  • L’instauration d’un barème d’indemnités en cas de licenciement créé une sécurité pour l’employeur et le salarié. La négociation d’un accord collectif peut se faire directement dans les entreprises de moins de 50 salariés, permettant d’organiser le travail au plus proche de leurs besoins.

  • Les résultats sont là : le chômage continue de baisser. Il est aujourd’hui à 8,5%, soit son plus bas niveau depuis 2009.


Formation, apprentissage, un ticket vers l’emploi !

  • La loi sur la liberté de choisir son avenir professionnel remet les branches au cœur du dispositif. Tout contrat d’apprentissage est financé et de nouveaux campus des métiers émergent.

  • L’investissement en faveur de la formation et l’apprentissage est inédit : 15 €Mds en 5 ans dont 1 milliard pour la Région Ile de France dans le cadre d’un grand plan investissement dans les compétences (PIC).

  • +8% soit +20 000 apprentis en 2018. C’est une progression inédite depuis 1996, qui se poursuit en 2019. Un signal particulièrement positif : le taux de chômage chez les jeunes femmes (-24 ans) a baissé de 3,9pts entre mars 2019 et 2018.


Des mesures ciblées pour plus d’équité face à l’emploi

  • Le dispositif emplois francs permet aux employeurs recrutant un habitant de QPV, de toucher jusqu’à 15 000€ sur 3 ans.

  • L’État se mobilise pour aider les enfants à trouver un stage de 3ème : un portail de recherche et 15 000 stages dans le public.

  • 15% de l’investissement pour la formation et l’apprentissage est mobilisé pour les QPV, soit 2 €Mds.


Mais aussi, lever les rigidités qui freinent le retour à l’emploi

  • Nous créons de nouveaux droits pour les salariés dans un monde économique complexe et mouvant avec l’assurance chômage universelle.

  • La mobilisation nationale pour l’emploi et la transition écologique, avec des mesures concrètes pour lever plusieurs freins à l’emploi : logement, transport, garde d’enfants...



Quelques chiffres en Essonne :

· 36 060 : projets de recrutement par an,

· 30 448 : offres d’emploi au dernier trimestre 2019 soit une augmentation de 2,8% par rapport à 2018,

· 6,7% : taux de chômage sur le dernier trimestre 2019 soit 1,8% de moins qu’au niveau national,

· 10% : de demandeurs d’emploi en situation de handicap soit un des plus faibles taux de la région.




Fonctions à l'Assemblée Nationale

Membre de la commission des Affaires Sociales

Membre de la Délégation des Droits des Femmes et à l'égalité des chances entre les hommes et les femmes

Membre du groupe d’étude parlementaire sur l'Autisme

Membre du groupe d’étude parlementaire sur les Discriminations et LGBTQI-phobies dans le monde

Membre du groupe d’étude parlementaire sur les droits de l’enfant et protection de la jeunesse

Membre du groupe d’étude parlementaire sur les gens du voyage

Membre du comité de suivi de l’agence française de l’adoption et de la commission DETR de l’Essonne

Membre du groupe d’amitié parlementaire France-Brésil

Membre du groupe d’amitié parlementaire France-Portugal

Laëtitia Romeiro Dias

Députée de l'Essonne - Troisième Circonscription
  • Gris Facebook Icône
  • Gris Twitter Icon