Les transports de demain : les mobilités du quotidien renforcées / gratuité du péage de Dourdan

Mis à jour : 9 juil. 2019

Le constat d’une France à deux vitesses, où pendant que des grands projets de TGV se sont multipliés, les transports du quotidien ont été sacrifiés avec des millions de nos concitoyens abandonnés au tout-voiture. La grande couronne en est le parfait témoin avec des habitants qui subissent au quotidien une fracture territoriale évidente.


Nous héritons donc d’une situation difficile, qu’il faudra surement du temps pour résorber tant l’état de nos infrastructures et notre couverture réseau sont décalés avec les besoins d’aujourd’hui.


Par ailleurs, au-delà des enjeux propres de mobilités, il faut rappeler que les transports représentent le 1er secteur émetteur de gaz à effet de serre et une des principales sources de pollution de l’air.

Avec 67 000 décès prématurés/an liés à la qualité de l’air, la transition écologique de notre mobilité est un enjeu de santé publique.


Ainsi, nous avons voulons dés maintenant entamer une refonte en profondeur de notre politique de transports redonnant la priorité aux déplacements du quotidien, en organisant un système capable d’atteindre la neutralité carbone des transports terrestres en 2050 et en fixant une trajectoire conforme au Plan climat.


Cela passe par une politique d’investissements cohérente avec ¾ des investissements en la matière dédiés au ferroviaire durant le quinquennat et un soutien accru aux modes de déplacement les moins polluants (encourager la transition vers des véhicules propres, extension du forfait mobilité durable avec 400 euros de plus pour les salariés qui privilégient les mobilités douces, le soutien à la création de places de stationnement pour les vélos dans les gares, la création de hubs de transports, la multiplication des points de recharges pour voitures électriques…) .

Au cours des débats sur ce projet de loi, j’ai aussi souhaité soulever un enjeu qui préoccupe les essonniens (que ce soit ceux qui utilisent régulièrement l’A10 pour se rendre au travail ou tous les autres qui subissent les répercussions sur les autres axes du 91).


J’ai porté une série d’amendements visant la gratuité du tronçon autoroutier Dourdan. Dans le sud Essonne, l’insuffisance de transports collectifs oblige de nombreux ménages à utiliser la voiture pour leurs trajets quotidiens. Le prix du péage de Dourdan étant d’1.70 euros, une personne peut dépenser près de 550 euros (un couple 1100 euros) par an simplement pour aller travailler. Cette injustifiable dépense créer une inégalité territoriale évidente.


Outre l’enjeu économique pour les ménages, j’ai aussi voulu rappeler dans l’hémicycle la congestion de la nationale 20 et les risques encourus liés à une trop grande fréquentation de cet axe par les poids lourds notamment.


Le rejet des amendements que j’ai défendus ne me décourage pas de militer pour la gratuité du péage de Dourdan à l’avenir. Tout au long de mon mandat, je continuerai à expliquer et défendre auprès du Gouvernement l’enjeu de cette portion d’autoroute.

« Face à la roche, le ruisseau l’emporte toujours, non pas par la force mais par la persévérance ! »


Retrouvez la vidéo de mon intervention sur la gratuité de l’A10 :



Fonctions à l'Assemblée Nationale

Membre de la commission des Affaires Sociales

Membre de la Délégation des Droits des Femmes et à l'égalité des chances entre les hommes et les femmes

Membre du groupe d’étude parlementaire sur l'Autisme

Membre du groupe d’étude parlementaire sur les Discriminations et LGBTQI-phobies dans le monde

Membre du groupe d’étude parlementaire sur les droits de l’enfant et protection de la jeunesse

Membre du groupe d’étude parlementaire sur les gens du voyage

Membre du comité de suivi de l’agence française de l’adoption et de la commission DETR de l’Essonne

Membre du groupe d’amitié parlementaire France-Brésil

Membre du groupe d’amitié parlementaire France-Portugal

Laëtitia Romeiro Dias

Députée de l'Essonne - Troisième Circonscription
  • Gris Facebook Icône
  • Gris Twitter Icon