Le SMV mis à l'honneur lors de ma question du 10/04/18 à Muriel Pénicaud en commission

Mis à jour : 20 août 2018

Dans le cadre de l'audition de Muriel Pénicaud, ministre du Travail et du projet de loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel, ma question évoquait le Service Militaire Volontaire (SMV), dispositif d'insertion professionnelle, d'abord proposé aux jeunes français ultra-marins, aujourd'hui expérimenté à Brétigny-sur-Orge, qui pourrait être étendu à d'autres territoires métropolitains.


De quoi s'agit-il ? Trop de jeunes se retrouvent en situation de décrochage, sans diplôme ni qualification. Ils ne peuvent dès lors pas prétendre à un emploi, quitte à se retrouver à la rue ou dans une situation d'oisiveté délétère. Les armées, soucieuses de jouer un rôle en matière de cohésion nationale, aidées de professeurs des écoles, encouragent par ce dispositif l'insertion dans l’emploi de cette jeunesse éloignée de la vie professionnelle. Les jeunes volontaires s'engagent à intégrer une base militaire, à suivre l'entraînement et les cours de rattrapage dispensés, à effectuer des stages dans le but final d'intégrer une entreprise partenaire (Disneyland Paris, La Poste, SNCF...).



Fonctions à l'Assemblée Nationale

Membre de la commission des Affaires Sociales

Membre de la Délégation des Droits des Femmes et à l'égalité des chances entre les hommes et les femmes

Membre du groupe d’étude parlementaire sur l'Autisme

Membre du groupe d’étude parlementaire sur les Discriminations et LGBTQI-phobies dans le monde

Membre du groupe d’étude parlementaire sur les droits de l’enfant et protection de la jeunesse

Membre du groupe d’étude parlementaire sur les gens du voyage

Membre du comité de suivi de l’agence française de l’adoption et de la commission DETR de l’Essonne

Membre du groupe d’amitié parlementaire France-Brésil

Membre du groupe d’amitié parlementaire France-Portugal

Laëtitia Romeiro Dias

Députée de l'Essonne - Troisième Circonscription
  • Gris Facebook Icône
  • Gris Twitter Icon