La situation sanitaire s’améliore en Essonne !

Mis à jour : mai 11

Nos agents publics sont mobilisés et la vaccination en entreprise a débuté !


Cela fait maintenant plusieurs mois que nous avons appris à vivre avec le Covid-19, au détriment de nos libertés individuelles. Face aux restrictions et aux mesures barrières applicables, nous avons su tenir ensemble, dans un esprit de solidarité.


Nous commençons tout juste à entrevoir une sortie de crise et à pouvoir, à nouveau, nous projeter dans un avenir plus ou moins proche. Avec l’accélération de la vaccination, ce sont près de 275 000 personnes ayant reçu leur première dose en Essonne.


Sur l’ensemble du territoire, ce sont des centaines d’agents mobilisés pour assurer le bon fonctionnement de la vaccination des publics ciblés. Et le 15 mai, la vaccination sera ouverte à tous : à n’importe quelle échelle et près de chez soi, nous aurons la possibilité de tous nous faire vacciner.


À Arpajon, pour ne citer que celui-ci, ce sont en moyenne 900 doses injectées par semaine de Pfizer ou de Moderna. Avec l’accélération de la distribution de vaccins, l’objectif d’atteindre les 1500 doses injectées par semaine sera atteint.


Amélie de Montchalin, ministre de la Transformation et de la Fonction publiques, est venue constater sur place l’efficience du travail réalisé à Arpajon mais également remercier et valoriser l’engagement des agents publics qui œuvrent quotidiennement et ce, depuis le début de cette crise. Ce travail remarquable et cette implication exemplaire n’auront été possibles que grâce à une équipe solidaire et très bien organisée : secrétaires médicales, infirmières et médecins libéraux ou retraités, et peut-être bientôt des emplois jeunes, tous mobilisés six jours sur sept et qui travaillent d’arrache-pied.


A l’échelle nationale, il faut également considérer que la vaccination nous permet d’envisager un avenir plus serein, un espoir de retrouver une « vie normale ». En ce sens, le calendrier de déconfinement progressif vient accentuer cette idée de nouvel avenir qui se dessine :

  • Le 19 mai, couvre-feu repoussé à 21h et réouverture des commerces, des terrasses et des musées, salles de cinémas et théâtres avec des jauges limitées

  • Le 9 juin, couvre-feu à 23h et ouverture des cafés, restaurants et salles de sport

  • Le 30 juin, fin du couvre-feu

En Ile-de-France, la menace des variants reste toutefois réelle et représenterait 11% des contaminations. Il faut continuer à rester vigilants et respecter les gestes barrières pour tenir le calendrier annoncé.


La vaccination se renforce au travail également : à ce jour, plus de 2 600 médecins et infirmiers du travail sont d’ores et déjà mobilisés et ont réalisé plus de 520 000 injections. Alors que la vaccination sera très prochainement ouverte à l’ensemble de la population, la vaccination en entreprise est amenée à monter en puissance.


Je suis convaincue que l’ensemble de nos efforts et l’accélération de la vaccination sont nos meilleures armes pour lutter contre l’épidémie. Continuons à tenir, ensemble.




Fonctions à l'Assemblée Nationale

Membre de la commission des Affaires Sociales

Membre de la Délégation des Droits des Femmes et à l'égalité des chances entre les hommes et les femmes

Membre du groupe d’étude parlementaire sur l'Autisme

Membre du groupe d’étude parlementaire sur les Discriminations et LGBTQI-phobies dans le monde

Membre du groupe d’étude parlementaire sur les droits de l’enfant et protection de la jeunesse

Membre du groupe d’étude parlementaire sur les gens du voyage

Membre du comité de suivi de l’agence française de l’adoption et de la commission DETR de l’Essonne

Membre du groupe d’amitié parlementaire France-Brésil

Membre du groupe d’amitié parlementaire France-Portugal