LA SITUATION DES ASSISTANTES MATERNELLES

La secrétaire d'État, Christelle Dubos, a rappelé, ce mardi 17 mars, les recommandations actuelles du Gouvernement pour les assistantes maternelles. Voici un questions-réponses actualisé :

  • Les assistantes maternelles peuvent-elles continuer à exercer ?

- Les assistantes maternelles travaillant seules ou dans des MAM (maisons d'assistantes maternelles) accueillant moins de 10 enfants peuvent continuer d'exercer. - Sur la base des avis médicaux, il n’y a pas de danger à continuer d’exercer.

  • Une assistante maternelle peut-elle refuser d'accueillir un enfant malade ou dont l'un des parents est malade ?

- Oui. - C'est une question de civisme de chaque parent : on ne dépose pas son enfant si l'on a un cas détecté chez soi.

  • Les assistantes maternelles doivent-elles accueillir en priorité les enfants de personnels mobilisés ?

- Les assistantes maternelles mènent leur activité de façon habituelle. - Si elles ont des disponibilités, il faut les mettre à disposition du personnel mobilisé.

  • Combien d'enfants peuvent accueillir les assistantes maternelles ?

- Nous augmentons à 6 le nombre maximal d'enfants de moins de 3 ans qui peuvent être accueillis. C'est une disposition dérogatoire qui existe déjà. - MAIS les assistantes maternelles restent seules décisionnaires.

  • Que faire si en tant qu'assistante maternelle, mon enfant est malade et si je suis malade ?

- Cessez votre activité pour prendre soin de vous et/ou de votre enfant. - Le droit commun s’applique et vous avez droit à un arrêt de travail.

  • Comment faire si je ne peux plus exercer (plus d'enfants accueillis, MAM fermée) ?

- Le Gouvernement met en place, dans les meilleurs délais, un régime d'activité partielle, qui vous sera destiné si votre activité subit une trop forte baisse.




Fonctions à l'Assemblée Nationale

Membre de la commission des Affaires Sociales

Membre de la Délégation des Droits des Femmes et à l'égalité des chances entre les hommes et les femmes

Membre du groupe d’étude parlementaire sur l'Autisme

Membre du groupe d’étude parlementaire sur les Discriminations et LGBTQI-phobies dans le monde

Membre du groupe d’étude parlementaire sur les droits de l’enfant et protection de la jeunesse

Membre du groupe d’étude parlementaire sur les gens du voyage

Membre du comité de suivi de l’agence française de l’adoption et de la commission DETR de l’Essonne

Membre du groupe d’amitié parlementaire France-Brésil

Membre du groupe d’amitié parlementaire France-Portugal

Laëtitia Romeiro Dias

Députée de l'Essonne - Troisième Circonscription
  • Gris Facebook Icône
  • Gris Twitter Icon