La bioéthique : Parlons-en !

Mis à jour : 9 juil. 2019

C’est un engagement de notre majorité et le Premier ministre l’a confirmé lors de son discours de politique générale le 12 juin : la PMA sera ouverte à toutes les femmes, qu’elles soient homosexuelles ou hétérosexuelles, en couple ou seule.


Conformément aux recommandations de la mission d’information sur la réforme des lois de bioéthique (dont je fus membre), les enfants issus d’un don pourront avoir accès à leurs origines. A ce jour, aucune information (même non identifiante) concernant le donneur ne peut être donnée et la loi interdit à tout médecin de révéler toute caractéristique du donneur.


A l’Assemblée nationale, les débats sur la question se tiendront à partir de septembre. Dans les médias, vous entendrez probablement des experts de la bioéthique, des médecins, des généticiens, des associations religieuses, familiales, des politiques...


Les femmes qui ont eu recours à la PMA à l’étranger, les enfants issus de don, leurs parents ou les donneurs ne seront pas forcément au centre de l’attention. Pourtant, ils sont ceux qui détiennent les éléments les plus concrets pour nous permettre de comprendre ces enjeux de société qui touchent à l’intimité des individus.


J’ai donc souhaité à travers quelques vidéos, transmettre le témoignage, parfois beaucoup plus parlant que tout discours théorique, de personnes qui vivent ou ont vécu « dans la vrai vie » ces questions de procréation qui intéressent aujourd’hui le débat public.


Le premier numéro de « Parlons bioéthique » est déjà disponible et touche à l’ouverture de la PMA aux femmes lesbiennes et aux femmes seules.




Un second numéro, porté sur l’accès aux origines des enfants issus de dons de gamètes et la levée de l’anonymat du donneur, sera disponible dans les prochains jours.

Merci aux personnes qui ont accepté de raconter leur parcours très personnel.


Tournage "Parlons Bioéthique #2"

Pour ma part, j’ai l’honneur et la responsabilité d’animer cet été, le débat interne au groupe parlementaire Larem avant l’arrivée du texte dans l’hémicycle afin de partager un maximum d’informations entre collègues, de débattre sereinement dans le respect des arguments de chacun et de préparer le débat parlementaire à venir.


La rentrée parlementaire sera donc Bioéthique !

Fonctions à l'Assemblée Nationale

Membre de la commission des Affaires Sociales

Membre de la Délégation des Droits des Femmes et à l'égalité des chances entre les hommes et les femmes

Membre du groupe d’étude parlementaire sur l'Autisme

Membre du groupe d’étude parlementaire sur les Discriminations et LGBTQI-phobies dans le monde

Membre du groupe d’étude parlementaire sur les droits de l’enfant et protection de la jeunesse

Membre du groupe d’étude parlementaire sur les gens du voyage

Membre du comité de suivi de l’agence française de l’adoption et de la commission DETR de l’Essonne

Membre du groupe d’amitié parlementaire France-Brésil

Membre du groupe d’amitié parlementaire France-Portugal

Laëtitia Romeiro Dias

Députée de l'Essonne - Troisième Circonscription
  • Gris Facebook Icône
  • Gris Twitter Icon