L’impact du conflit sur notre quotidien

...notre pouvoir d’achat et l’activité économique de nos entreprises


Comme l’a expliqué le Président de la République, le conflit entre la Russie et l’Ukraine et les sanctions inédites adoptées par l’Union européenne et ses partenaires internationaux auront un impact économique à court, moyen et long terme sur notre quotidien.

En lien avec les services du ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance, un important effort est en cours pour identifier l’impact précis du conflit et des sanctions sur le tissu économique français, qu’il s’agisse de débouchés, d’enjeux d’approvisionnement ou d’impact sur les prix.

Dans le prolongement de l’annonce par le Président de la République d’un plan de résilience pour accompagner les acteurs économiques français dont la situation le justifierait, nous sommes totalement mobilisés aux côtés des entreprises et des filières, pour les aider à faire face à court terme à l’impact économique immédiat de la guerre et des sanctions.

Les demandes d’informations peuvent être adressées aux adresses suivantes :



Enfin, notre mobilisation est totale pour protéger les Français face aux conséquences de cette crise. La hausse des prix de l'énergie, d'abord liée à la reprise économique postérieure à la crise Covid, est aujourd'hui accentuée par ce conflit. Le Gouvernement a répondu très tôt pour protéger les Français de cette hausse des prix de l'énergie. Un chèque énergie exceptionnel de 100 euros a été remis à 6 millions de Français. Un bouclier tarifaire sans comparable au niveau européen a été mis en place pour limiter l'augmentation des prix du gaz prévue à 4 % là où ils auraient augmenté jusqu'à 50% sans mesure. L'indemnité inflation de 100 euros a également été versée à 38 millions de Français qui gagnent moins de 2 000 euros par mois. Enfin, l'indemnité kilométrique a été majorée pour tous les Français contraints de beaucoup rouler dans le cadre de leur activité professionnelle. Toutes ces mesures représentent un investissement de l'Etat à hauteur de 20 milliards d'euros pour protéger les Français des conséquences des hausses des prix de l'énergie. Le plan de résilience viendra compléter les mesures engagées.





Fonctions à l'Assemblée Nationale

Membre de la commission des Affaires Sociales

Membre de la Délégation des Droits des Femmes et à l'égalité des chances entre les hommes et les femmes

Membre du groupe d’étude parlementaire sur l'Autisme

Membre du groupe d’étude parlementaire sur les Discriminations et LGBTQI-phobies dans le monde

Membre du groupe d’étude parlementaire sur les droits de l’enfant et protection de la jeunesse

Membre du groupe d’étude parlementaire sur les gens du voyage

Membre du comité de suivi de l’agence française de l’adoption et de la commission DETR de l’Essonne

Membre du groupe d’amitié parlementaire France-Brésil

Membre du groupe d’amitié parlementaire France-Portugal