L'application Stop Covid

Le projet d'application Stop Covid a fait l'objet d'un débat puis d'un vote ce mercredi 27 mai à l'Assemblée nationale puis au Sénat.


Un complément indispensable dans la lutte contre la contamination

L'application intervient comme un complément au dispositif de lutte contre la contamination là où les gestes barrières ou l'utilisation du masques peuvent rencontrer certaines limites (dans le transports ou dans une queue de supermarché par exemple). Il y a une unanimité des professionnels de santé pour confirmer l'utilité de l'application dans la lutte contre la propagation du virus.

Il s'agit de prévenir les personnes qui ont été en contact avec un malade testé positif afin de pouvoir se faire tester soi-même, et si besoin d’être pris en charge très tôt, ou bien de se confiner. L'application permet ainsi de gagner du temps dans la lutte contre les contaminations anonymes en intervenant dès la période d'incubation.

Respect de la vie privée garanti

Volontariat

L’installation de l’application est volontaire et elle peut également être à tout moment désinstallée. De la même manière, l’application permet à l’utilisateur de choisir d’activer ou non son Bluetooth à tout moment.

Absence d'enregistrement des données de localisation

L’utilisation du signal Bluetooth ne permet d'identifier que les cas contacts avec un autre utilisateur.

Anonymisation des utilisateurs

Le système d’authentification ne permet pas l’identification : seul un pseudonyme éphémère est stocké sur le smartphone. Nous garantissons ainsi l’anonymat des utilisateurs de l’application.

Un développement de l'application en toute transparence

La mise en place de l’application s’est inscrite dans une démarche de transparence. Les codes sources ainsi que la documentation liée sont disponibles en open data.

Une utilisation de l'application temporaire bornée à la période de la crise sanitaire

  • L’application ne sera utilisée que dans le cadre de la crise sanitaire afin de lutter contre la pandémie. Elle n'a pas vocation à perdurer dans le temps.

  • Les données des utilisateurs seront également supprimées au bout de 15 jours.

La CNIL favorable au lancement du projet Stop Covid

Dans un avis publié ce 26 avril, la CNIL a estimé que l'application présente les garanties suffisantes de respect de la vie privée et a donné son feu vert pour un déploiement de Stop Covid pour la deuxième phase de déconfinement. Cédric O a confirmé qu'une décision ne serait prise sur son lancement qu'à l'issue des débats au Parlement.


Fonctions à l'Assemblée Nationale

Membre de la commission des Affaires Sociales

Membre de la Délégation des Droits des Femmes et à l'égalité des chances entre les hommes et les femmes

Membre du groupe d’étude parlementaire sur l'Autisme

Membre du groupe d’étude parlementaire sur les Discriminations et LGBTQI-phobies dans le monde

Membre du groupe d’étude parlementaire sur les droits de l’enfant et protection de la jeunesse

Membre du groupe d’étude parlementaire sur les gens du voyage

Membre du comité de suivi de l’agence française de l’adoption et de la commission DETR de l’Essonne

Membre du groupe d’amitié parlementaire France-Brésil

Membre du groupe d’amitié parlementaire France-Portugal

Laëtitia Romeiro Dias

Députée de l'Essonne - Troisième Circonscription
  • Gris Facebook Icône
  • Gris Twitter Icon