L’école, une chance pour tous !


Aujourd’hui, un enfant polyhandicapé sur quatre est scolarisé, pour la plupart dans un établissement médico-social adapté. Pour favoriser leur inclusion, une unité d'enseignement externalisée voit le jour au sein d'une école ordinaire de l'Essonne. Une première en Ile-de-France !

A cette occasion, j’étais aux côtés de Sophie Cluzel, ministre en charge des personnes handicapées, pour inaugurer cette unité d’enseignement externalisée polyhandicap qui accueille 6 élèves de l’association « Les Tout-petits », âgés de 6 à 11 ans, aux Molières.

Cette unité favorise une meilleure inclusion des enfants polyhandicapés au sein d’une école ordinaire. Cela s’inscrit notamment dans le cadre de notre engagement de scolariser les enfants en situation de handicap, quels que soient leurs besoins.

Il s’agit avant tout d’adapter la vie scolaire aux besoins de ces enfants qui vont, sur des temps donnés, participer aux apprentissages et vivre avec les autres élèves. Ces derniers pourront ainsi apprendre à porter un regard bienveillant sur la différence.

Lors de sa venue la ministre et moi-même avons échangé avec les familles ainsi que les professionnels sur les enjeux de la rentrée inclusive, l’importance de l’ouverture de la classe externalisée et les points de vigilance à surpasser. Là se trouve tout l’enjeu de ce projet qui vise à répondre aux besoins médicaux et éducatifs spécifiques des enfants avec un polyhandicap grâce à la collaboration entre professionnels médico-sociaux et enseignants.

Parmi les inquiétudes des parents, la question de l’après-scolarisation, notamment du parcours professionnel s’est posée.

Notre majorité a décidé́, au sein du plan de relance, de consacrer 100 millions d’euros pour des primes lors de l’embauche de personnes en situation de handicap, sans limite d’âge, en CDI ou CDD de plus de 3 mois. Cette prime, d’un montant de 4.000 euros, pourra s’ajouter aux autres aides existantes. C’est un coup de pouce inédit pour l’emploi des personnes en situation de handicap.

La création d’un grand service public de l’école inclusive que nous avons actée devient encore plus une réalité́ en cette rentrée 2020 avec la scolarisation de 385.000 élèves en situation de handicap dans des classes ordinaires, soit 84.000 élèves supplémentaires depuis 2017.

Fonctions à l'Assemblée Nationale

Membre de la commission des Affaires Sociales

Membre de la Délégation des Droits des Femmes et à l'égalité des chances entre les hommes et les femmes

Membre du groupe d’étude parlementaire sur l'Autisme

Membre du groupe d’étude parlementaire sur les Discriminations et LGBTQI-phobies dans le monde

Membre du groupe d’étude parlementaire sur les droits de l’enfant et protection de la jeunesse

Membre du groupe d’étude parlementaire sur les gens du voyage

Membre du comité de suivi de l’agence française de l’adoption et de la commission DETR de l’Essonne

Membre du groupe d’amitié parlementaire France-Brésil

Membre du groupe d’amitié parlementaire France-Portugal

Laëtitia Romeiro Dias

Députée de l'Essonne - Troisième Circonscription
  • Gris Facebook Icône
  • Gris Twitter Icon