Journée nationale du souvenir de la déportation 


A Dourdan, aux côtés des associations et de plusieurs élus, j’ai souhaité honoré la mémoire de tous les déportés et rendre hommage à leur sacrifice.


Comme le veut la loi de 1954 qui instaura cette journée nationale, nous avons évoqué lors de cette cérémonie officielle, le souvenir des souffrances et des tortures subies par les déportés dans les camps de concentration et avons rendu hommage au courage et à l'héroïsme de celles et ceux qui en furent les victimes.


Cette journée nous aide à nous souvenir pour éviter que ne tombent dans l’oubli ces actes abominables et le cheminement qui a conduit à cela. . 
Elie Wiesel, rescapé de la Shoah et Prix Nobel de la paix, l’a si bien dit : « Ceux qui ne connaissent pas leur histoire s’exposent à ce qu’elle recommence. »


Nous devons réaffirmer l’importance du devoir de mémoire pour empêcher que les erreurs de l’Histoire ne se répètent. Ce devoir de mémoire est aujourd'hui encore d'actualité car la lutte contre l'antisémitisme ou d’autres formes de haine, demeure un combat contemporain. Aujourd’hui plus que jamais, toute forme d’obscurantisme doit être fermement combattu partout, et par toutes et tous. 



Fonctions à l'Assemblée Nationale

Membre de la commission des Affaires Sociales

Membre de la Délégation des Droits des Femmes et à l'égalité des chances entre les hommes et les femmes

Membre du groupe d’étude parlementaire sur l'Autisme

Membre du groupe d’étude parlementaire sur les Discriminations et LGBTQI-phobies dans le monde

Membre du groupe d’étude parlementaire sur les droits de l’enfant et protection de la jeunesse

Membre du groupe d’étude parlementaire sur les gens du voyage

Membre du comité de suivi de l’agence française de l’adoption et de la commission DETR de l’Essonne

Membre du groupe d’amitié parlementaire France-Brésil

Membre du groupe d’amitié parlementaire France-Portugal

Laëtitia Romeiro Dias

Députée de l'Essonne - Troisième Circonscription
  • Gris Facebook Icône
  • Gris Twitter Icon