Inauguration de la seconde phase des travaux d’Action cœur de ville à Arpajon !

Lutter contre la fracture territoriale, redynamiser nos centres-villes, tels sont les objectifs que notre majorité poursuit. Le président de la République avait lui-même exprimé, dès 2017, sa volonté de lancer un programme engageant l’ensemble des partenaires et le Gouvernement sur un enjeu simple : redonner de la vitalité à nos cœurs de villes à travers un investissement massif et des objectifs clairs.


En décembre dernier, c’est donc avec émotion que j’ai inauguré aux cotés des élus d’Arpajon, la seconde phase des travaux du cœur de ville. Arpajon, une commune dynamique en plein essor, pour laquelle je me suis engagée en la faisant entrer dans le dispositif de soutien « Cœur de Ville » pour construire un projet de territoire, au plus près des réalités et des besoins de ses habitants.


Bravo à Christian Beraud, maire de la commune, de porter avec ses équipes et au quotidien, le projet.


Nous étions à cette occasion tous réunis, élus, partenaires, commerçants et habitants, pour inaugurer un centre-ville modernisé, restructuré, et qui dispose de qualités qui lui sont reconnues : la qualité de vie, la taille humaine, l’accès aux équipements et services publics ou encore la mise en valeur du patrimoine.


Pour les travaux engagés sur le centre-ville d’Arpajon, l’État aura investi 1,15 million d’euros pour le réaménagement de requalification des espaces publics du centre-ville, dont 380 000 euros auront servi à réaliser les travaux de la phase 2 que nous avons inauguré à cette occasion.


Nous le constatons et les Arpajonnais ne le démentiront pas : la revitalisation du centre-ville a donné un nouveau souffle au paysage communal, une nouvelle dynamique aux commerces de proximlité !


Nous avons créé « Action cœur de ville » car nous croyons au potentiel, parfois inexploité, de nos communes. Grâce à ces travaux d’envergure sur l’ensemble du territoire national, nous œuvrons pour redonner à l’État et aux collectivités un rôle moteur, au plus près du terrain et des habitants. C’est avec cette philosophie que nous agissons à redynamiser ces bassins de vie, négligés ou laissés de côté depuis trop longtemps.


Il nous reste encore la troisième phase des travaux, dont il me tarde de voir le résultat : un projet avant tout conçu et réalisé avec ambition, et qui profitera à l’ensemble des habitants du bassin.

Fonctions à l'Assemblée Nationale

Membre de la commission des Affaires Sociales

Membre de la Délégation des Droits des Femmes et à l'égalité des chances entre les hommes et les femmes

Membre du groupe d’étude parlementaire sur l'Autisme

Membre du groupe d’étude parlementaire sur les Discriminations et LGBTQI-phobies dans le monde

Membre du groupe d’étude parlementaire sur les droits de l’enfant et protection de la jeunesse

Membre du groupe d’étude parlementaire sur les gens du voyage

Membre du comité de suivi de l’agence française de l’adoption et de la commission DETR de l’Essonne

Membre du groupe d’amitié parlementaire France-Brésil

Membre du groupe d’amitié parlementaire France-Portugal