FAQ : concours de recrutement de l'Éducation nationale (actualisation au 11 mai)

Organisation des épreuves ?

Nous vivons une situation inédite qui nous a obligés à prendre des décisions inédites au sujet des concours de recrutement de l’Éducation nationale auxquels se présentent chaque année environ 250 000 candidats.

Les épreuves des concours externes et 3èmes concours enseignants et non enseignants seront organisés sous réserve de l’évolution de la crise sanitaire, entre le 15 juin et le 21 juillet prochains. En lien étroit avec le ministère des Solidarités et de la Santé, nous mettons en place un cadre sanitaire strict pour garantir la sécurité des candidats et des personnels aux épreuves écrites et orales. Il détaillera concrètement les grands principes que tout le monde connaît : distanciation physique, gestion des flux aux abords des salles, port de masque. Tous les candidats, qui vont recevoir dans quelques jours leur convocation, seront informés personnellement de ces mesures.

Annulation des épreuves orales des disciplines et concours n'ayant pas déjà eu leurs écrits ?

Le réaménagement des concours n’a pas été une décision facile à prendre. L’organisation d’épreuves écrites puis orales nous permet de distinguer les profils dont nous avons besoin pour les différents métiers du ministère.

La feuille de route est claire : assurer la protection de tous les candidats, n’en léser aucun et faire en sorte que les lauréats soient bien recrutés comme des fonctionnaires stagiaires. Le resserrement du calendrier des épreuves sur un mois -alors que d’ordinaire ce calendrier s’étale sur 4 à 5 mois- ne nous permettait pas de maintenir des épreuves écrites et orales.

Le principe retenu est simple et juste :

  • Les concours commencés avant le 16 mars, date du confinement, vont à leur terme.

  • Pour les concours qui n’ont pas commencé avant le 16 mars, les écrits sont des épreuves d’admission avec un oral de titularisation un an plus tard que nous allons nous attacher à définir au plus vite. Quand on connaît l’investissement personnel et intellectuel qu’exigent ces concours, nous mesurons la déception des candidats. Le plus important maintenant est de se remobiliser et de donner le meilleur de soi-même car le ministère a besoin de tous les talents.

Avez-vous établi des dates plus précises pour la tenue des épreuves des concours internes ?

Les écrits des concours internes ont commencé avant le 16 mars. Il a donc été décidé qu’ils iraient à leur terme.

Comme les candidats sont, en grande majorité, en poste, il a été décidé de repousser les oraux à la rentrée.

Le calendrier détaillé de ces épreuves sera publié dans les prochains jours. Là encore nous mesurons la déception des candidats qui se préparent depuis de longs mois mais il était matériellement impossible de les organiser durant l’été.

Nombre de postes initialement prévu à l'issue des épreuves d'admission ?

Le nombre de postes offerts aux concours est bien maintenu.

Ces concours pourront donner lieu à des listes complémentaires un peu plus étoffées que d’habitude. Des consignes sont passées aux présidents des jurys.

Dispositif d'accompagnement renforcé pour les stagiaires à la rentrée de septembre ?

Comme cela a été indiqué à chacun des candidats aux concours enseignants, dès la rentrée prochaine, les fonctionnaires stagiaires bénéficieront d’un accompagnement renforcé et de la visite d’un inspecteur pour faire le point avec eux.

Au printemps 2021, la procédure de titularisation sera renforcée notamment grâce à un oral dont les contours seront définis dans les prochaines semaines.


Fonctions à l'Assemblée Nationale

Membre de la commission des Affaires Sociales

Membre de la Délégation des Droits des Femmes et à l'égalité des chances entre les hommes et les femmes

Membre du groupe d’étude parlementaire sur l'Autisme

Membre du groupe d’étude parlementaire sur les Discriminations et LGBTQI-phobies dans le monde

Membre du groupe d’étude parlementaire sur les droits de l’enfant et protection de la jeunesse

Membre du groupe d’étude parlementaire sur les gens du voyage

Membre du comité de suivi de l’agence française de l’adoption et de la commission DETR de l’Essonne

Membre du groupe d’amitié parlementaire France-Brésil

Membre du groupe d’amitié parlementaire France-Portugal

Laëtitia Romeiro Dias

Députée de l'Essonne - Troisième Circonscription
  • Gris Facebook Icône
  • Gris Twitter Icon