ETUDIANTS EN MOBILITÉ INTERNATIONALE (ERASMUS+)

Les séjours et stages Erasmus+ à l'international sont-ils annulés ? Aucune nouvelle mobilité à l'international, Erasmus+ ou autre, ne peut avoir lieu en raison des mesures de confinement. Si vous deviez effectuer une mobilité à l'étranger, votre établissement adaptera votre semestre, qui se poursuit en France. Pour les étudiants français déjà en mobilité à l'international, avec Erasmus+ ou non ? - Nous vous recommandons de revenir en France si votre séjour touche à sa fin ou si vous vous estimez dans une situation de vulnérabilité, eu égard à la situation épidémique du pays d'accueil. Idem si votre établissement d'accueil a fermé. - Les ambassades et les consulats pourront ainsi vous assister et vous orienter vers les lignes commerciales appropriées. L'interruption du séjour d'études ne vous pénalisera pas une fois rentré en France et chaque établissement d'origine prendra les dispositions nécessaires afin de garantir votre poursuite d'études. - Les frais supplémentaires inhérents au retour des étudiants français sur le territoire national pourront être pris en charge par le programme Erasmus+. Le ministère de l'enseignement supérieur se coordonne avec les établissements afin d'organiser au mieux les retours volontaires en France. - En revanche, si votre mobilité a commencé depuis peu, et se poursuit pendant les prochains mois, nous vous recommandons de rester dans votre pays d'accueil. La bourse Erasmus+ est maintenue tout au long de votre séjour. Vous êtes néanmoins libre de revenir en France à tout moment. Pour les étudiants internationaux actuellement en France ? - Même si les universités sont fermées, les étudiants internationaux peuvent rester en France. Ceux qui étaient logés en résidences universitaires ont pu être invités à quitter leur résidence avant la période de confinement.  - Les étudiants internationaux encore actuellement en France sont invités dans la mesure du possible à prendre contact avec leurs autorités consulaires pour les aider dans leur décision. Ils continuent à bénéficier de l'accès aux soins et de l'accueil en résidence universitaire, pour celles et ceux concernés, pendant leur séjour en France. - Campus France assure le retour dans leur pays des étudiants internationaux boursiers qui le souhaitent, lorsqu'ils sont gérés par l'agence. - Les étudiants internationaux engagés dans une formation en France et dont le titre de séjour arriverait prochainement à expiration font l'objet d'une attention spécifique du gouvernement afin que leur titre de séjour soit prolongé.




Fonctions à l'Assemblée Nationale

Membre de la commission des Affaires Sociales

Membre de la Délégation des Droits des Femmes et à l'égalité des chances entre les hommes et les femmes

Membre du groupe d’étude parlementaire sur l'Autisme

Membre du groupe d’étude parlementaire sur les Discriminations et LGBTQI-phobies dans le monde

Membre du groupe d’étude parlementaire sur les droits de l’enfant et protection de la jeunesse

Membre du groupe d’étude parlementaire sur les gens du voyage

Membre du comité de suivi de l’agence française de l’adoption et de la commission DETR de l’Essonne

Membre du groupe d’amitié parlementaire France-Brésil

Membre du groupe d’amitié parlementaire France-Portugal

Laëtitia Romeiro Dias

Députée de l'Essonne - Troisième Circonscription
  • Gris Facebook Icône
  • Gris Twitter Icon