Droit de visite en EHPAD : les conditions

Le ministre des Solidarités et de la Santé a indiqué, dimanche 19 avril, que les visites au sein des EHPAD seraient désormais autorisées durant la période de confinement.

L'objectif est de trouver un équilibre entre sécurité et maintien vital du lien social.

  • En effet, l’isolement pèse aujourd’hui trop lourdement sur nos aînés selon les professionnels. Toujours selon ces derniers, les conditions peuvent être réunies pour permettre davantage de visites des familles dans les EHPAD.

  • A partir de ce lundi 20 avril, un droit de visite des familles au sein des EHPAD sera donc organisé.

Comme dans tous les aspects de cette crise, nous appelons chacun à la plus grande des responsabilités et au respect des consignes précises qui seront données par les professionnels.

Quel est la cadre du droit de visite en EHPAD ?

  • A la demande d’un résident, et après signature d’une charte de responsabilité par les familles, deux personnes maximum pourront rendre visites à un résident.

  • Ces visites devront se dérouler dans de strictes conditions de sécurité, idéalement à l’extérieur pour éviter que les familles ne pénètrent dans l’établissement, ou dans un « espace famille » dédié.

  • Nous avons aussi décidé de permettre un retour très encadré des intervenants libéraux et des professionnels indispensables à l’accompagnement des résidents.

  • Ce protocole est une impulsion nationale, mais la décision incombera toujours aux directrices et directeurs d’établissement, après concertation collégiale avec l’équipe soignante et en particulier le médecin coordinateur.

  • Toute décision doit être prise au regard de la situation épidémique dans les EHPAD. Elle ne pourra pas être la même dans un EHPAD très touché et dans un EHPAD qui ne l’est pas.

  • Quoi qu’il arrive, tout le monde ne pourra pas rendre visite à son proche en même temps, cela se fera nécessairement de manière progressive.


Fonctions à l'Assemblée Nationale

Membre de la commission des Affaires Sociales

Membre de la Délégation des Droits des Femmes et à l'égalité des chances entre les hommes et les femmes

Membre du groupe d’étude parlementaire sur l'Autisme

Membre du groupe d’étude parlementaire sur les Discriminations et LGBTQI-phobies dans le monde

Membre du groupe d’étude parlementaire sur les droits de l’enfant et protection de la jeunesse

Membre du groupe d’étude parlementaire sur les gens du voyage

Membre du comité de suivi de l’agence française de l’adoption et de la commission DETR de l’Essonne

Membre du groupe d’amitié parlementaire France-Brésil

Membre du groupe d’amitié parlementaire France-Portugal

Laëtitia Romeiro Dias

Députée de l'Essonne - Troisième Circonscription
  • Gris Facebook Icône
  • Gris Twitter Icon