Déconfinement progressif dans les entreprises : protocole du ministère du Travail

Le ministère du Travail a publié, dimanche 3 mai, un protocole national de déconfinement sur l'application de procédure universelles que les entreprises devront appliquer pour assurer la santé et la sécurité des salariés.


  • En premier lieu, rappelons que le télétravail doit continuer au maximum dans les prochaines semaines. Il n’y a pas « un avant et un après 11 mai » ; il convient donc de demeurer prudent et de mettre en œuvre un déconfinement progressif.

  • Pour ceux qui devraient retourner au travail, des règles strictes devront être observées par les entreprises et les employeurs pour assurer la sécurité et la santé de leurs salariés. La reprise de l’activité doit nécessairement s’articuler avec la protection des salariés.

  • Le ministère du travail a ainsi publié le 3 mai un protocole national de déconfinement pour aider et accompagner les entreprises et les associations, quelles que soient leur taille, leur activité et leur situation géographique, à reprendre leur activité tout en assurant la protection de la santé de leurs salariés grâce à des règles universelles. Ce protocole précise la doctrine générale de protection collective que les employeurs du secteur privé doivent mettre en place ; il indique ainsi comment l’organisation du travail doit être réévaluée en fonction du contexte actuel. Notre objectif, comme l’a rappelé la ministre du travail, est d’accompagner toutes les entreprises pour que l’activité reprenne dans des conditions garantissant la santé et la sécurité des salariés.


Ce protocole s’ajoute aux 48 guides déjà disponibles sur le site du ministère. De nouveaux guides seront par ailleurs publiés, à la demande des partenaires sociaux, dans les jours qui viennent.


Que précise le protocole ?

Il est divisé en 7 parties distinctes et apportent des précisions relatives aux recommandations en termes de jauge par espace ouvert, à la gestion des flux, aux équipements de protection individuelle, aux tests de dépistage, au protocole de prise en charge d’une personne symptomatique et de ses contacts rapprochés, à la prise de température et au nettoyage et à la désinfection des locaux.

Le protocole donne-t-il des indications sur le port du masque ?

Le protocole précise que le port du masque n’est pas obligatoire sauf quand la distanciation sociale ne peut pas être respectée.

Y aura-t-il des campagnes de test généralisées ou des campagnes de prise de température obligatoires pour les salariés dans les entreprises ?

Non



Fonctions à l'Assemblée Nationale

Membre de la commission des Affaires Sociales

Membre de la Délégation des Droits des Femmes et à l'égalité des chances entre les hommes et les femmes

Membre du groupe d’étude parlementaire sur l'Autisme

Membre du groupe d’étude parlementaire sur les Discriminations et LGBTQI-phobies dans le monde

Membre du groupe d’étude parlementaire sur les droits de l’enfant et protection de la jeunesse

Membre du groupe d’étude parlementaire sur les gens du voyage

Membre du comité de suivi de l’agence française de l’adoption et de la commission DETR de l’Essonne

Membre du groupe d’amitié parlementaire France-Brésil

Membre du groupe d’amitié parlementaire France-Portugal

Laëtitia Romeiro Dias

Députée de l'Essonne - Troisième Circonscription
  • Gris Facebook Icône
  • Gris Twitter Icon