Déconfinement : plan de transports à partir du 11 mai

Le secrétaire d’État aux Transports Jean-Baptiste Djebarri a présenté, le vendredi 8 mai, le plan de transports prévu à compter du 11 mai, en présence de Catherine Guillouard (RATP), Jean-Pierre Farandou (SNCF), Thierry Mallet (UTP) et Valérie Pécresse (Ile-de-France).

Un impératif : la protection sanitaire des voyageurs.

Le plan répond à trois objectifs :

  • Construire l’offre de transports la plus importante possible afin de minimiser le nombre de voyageurs par bus, train et tram.

Les objectifs suivants ont ainsi été fixés à partir du lundi 11 mai :

  • 70% de l’offre normale dans les grands centres urbains ; 50% en moyenne sur le reste du territoire.

  • Maintien des restrictions sur les trains de longue distance.

  • Rappel : les déplacements de plus de 100 km ne sont possibles que pour des motifs impérieux d’ordre familial ou professionnel et nécessitent la présentation d’une attestation de contrôle.

  • Minimiser l’affluence dans les transports en commun au moment des heures de pointe :

  • Maintien du télétravail lorsque cela est possible.

  • Étalement des heures d’arrivée et de départ des salariés dans les entreprises.

  • Mettre en place des mesures strictes sur le plan sanitaire :

  • Port du masque obligatoire dans les transports en commun à compter du 11 mai.

Pour ce faire :

- Distribution de masques d’appoint à usage unique les premiers jours : au total, 10 millions de masques ont été mis à la disposition des opérateurs de transport par l’État, dont 4,4 millions en Ile-de-France.

- Nous ferons preuve de pédagogie durant les premiers jours mais un non–port ou un refus du port du masque pourra faire l’objet d’une contravention de 135 euros.

  • Mise en place de procédures de nettoyage et de désinfection.

  • Marquages au sol dans les rames et dans les gares.

  • Régulation des flux de voyageurs :

- Notre objectif : fluidifier les déplacements de voyageurs et éviter la trop grande promiscuité.

- 100 gares, 60 stations RATP resteront fermées après le 11 mai.

- Dans ce cadre, le ministère de l’Intérieur a mobilisé 20.000 forces de l’ordre partout en France.

Les transports publics en Ile-de-France

Un déconfinement sous contrainte et sous haute vigilance est prévu compte tenu de la circulation encore active du virus.

  • Port du masque obligatoire :

  • o Au total, 4,4 millions de masques mis à disposition des opérateurs de transport par l’État. o La région Ile – de – France distribuera la semaine prochaine 2 millions de masques dans 400 gares franciliennes.

  • Offre de transport

- RATP : 75% à 90% à la RATP dans les RER A et B dans leur ensemble. Près de 100% sur les métros automatiques. 50 à 60% dans les RER C, D et E ainsi que transiliens. Objectif pour tous ces transports de 100% d’ici fin mai.

- 60 stations RATP fermées au global.

- RATP : accueil de 1,5 million de voyageurs contre 5 millions en temps normal.

- Des changements concrets pour les voyageurs : la signalisation (1 million de stickers déployés au sol depuis le 28 avril pour faire respecter les mesures de distance) ; encouragement de l’achat de titres de transports à distance ; annonces sonores sur la distanciation ; interdiction de manger et de boire dans le métro car port du masque.

- Dispositifs de nettoyage prévus (par exemple nettoyage toutes les nuits des bus ; mise à disposition de distributeurs de masques et de gel hydroalcoolique).

  • Attestation de l’employeur obligatoire durant les heures de pointe : de 6h30 à 9h30 le matin et de 16h à 19h le soir du lundi au vendredi, hors week–end et jours fériés (jusqu’au 2 juin).

  • Charte signée entre l’État, la région, les syndicats, les opérateurs de transport pour entériner la poursuite du télétravail et lisser les heures de pointe dans les transports.

Les transports à la SNCF

  • « En appliquant les gestes barrières, prendre le train sera parfaitement sûr » Jean-Pierre Farandou.

  • Un effort sur l’offre et sur une réduction de la fréquentation des trains :

- 1 TGV sur 2 à partir du 11 mai puis retour à un service normal très progressif jusqu’à la mi – juin.

- Trains du quotidien : 60% en transilien avec des lignes sensibles ; 1 TER sur 2 (par région)

  • Procédures de nettoyage et de désinfection : 5 100 personnes supplémentaires mobilisées.

  • Distance de sécurité : invention d’une signalétique par la SNCF pour respecter les distances de sécurité (1 500 000 stickers collés)

  • Lancement d’une charte avec les voyageurs (respect des gestes barrières ; invitation à porter un masque ; port de gel hydroalcoolique)

  • 100 000 cheminots présents à leur poste de travail le 11 mai.

  • Mise en place d’un « PC voyageurs spécial déconfinement » afin d’ajuster l’information et l’offre pour les voyageurs.



Fonctions à l'Assemblée Nationale

Membre de la commission des Affaires Sociales

Membre de la Délégation des Droits des Femmes et à l'égalité des chances entre les hommes et les femmes

Membre du groupe d’étude parlementaire sur l'Autisme

Membre du groupe d’étude parlementaire sur les Discriminations et LGBTQI-phobies dans le monde

Membre du groupe d’étude parlementaire sur les droits de l’enfant et protection de la jeunesse

Membre du groupe d’étude parlementaire sur les gens du voyage

Membre du comité de suivi de l’agence française de l’adoption et de la commission DETR de l’Essonne

Membre du groupe d’amitié parlementaire France-Brésil

Membre du groupe d’amitié parlementaire France-Portugal

Laëtitia Romeiro Dias

Députée de l'Essonne - Troisième Circonscription
  • Gris Facebook Icône
  • Gris Twitter Icon