Covid-19 : aide exceptionnelle de solidarité aux foyers les plus modestes

Le Gouvernement a annoncé, mercredi 15 avril, le versement d'une aide exceptionnelle de solidarité aux foyers les plus modestes.

L’absence de cantine quasi-gratuite fait, par exemple, supporter à de nombreuses familles une charge financière supplémentaire pour faire déjeuner leurs enfants, alors que le recours à l’aide alimentaire est parfois devenu difficile. D’autre part, ces ménages ont pu voir leurs revenus diminuer du fait de la situation épidémique.

Le Président de la République a annoncé dans son allocution du lundi 13 avril le versement d’une aide exceptionnelle aux foyers les plus modestes. Cette aide a été détaillée à l’issue du Conseil des ministres aujourd'hui.

Qui pourra bénéficier de cette aide exceptionnelle de solidarité ?

  • Les foyers allocataires du revenu de solidarité active (RSA) ou de l’allocation de solidarité spécifique (ASS) percevront une aide de 150 euros, à laquelle s’ajoute 100 euros supplémentaires par enfant à charge.

  • Par ailleurs, toutes les familles bénéficiaires des aides personnalisées au logement (APL), qui ne touchent pas le RSA ou l’ASS, bénéficieront d’une aide de 100 euros par enfant à charge.

  • Cette aide de solidarité s’ajoutera aux aides sociales versées mensuellement toute au long de l’année, et sera versée automatiquement aux personnes qui y ont droit.

Quelque 4,1 millions de foyers, dont près de 5 millions d’enfants, bénéficieront de cette aide exceptionnelle de solidarité versée en une fois, le 15 mai 2020, automatiquement par les caisses d’allocations familiales (CAF), les caisses de la mutualité sociale agricole (MSA) et Pôle emploi.

Ce dispositif de solidarité, absolument nécessaire pour soutenir les foyers modestes qui subissent plus durement les conséquences de la crise épidémique, représente un budget de 900 millions d’euros.

Le Gouvernement est pleinement mobilisé face à la crise

  • Cette aide exceptionnelle vient soutenir les familles modestes tout en renforçant le soutien apporté aux plus précaires en cette période de crise : maintien de l’aide alimentaire, mise à l’abri des personnes sans domicile fixe, prolongation des droits aux aides sociales, mobilisation de la réserve sociale.

  • Les ministres remercient les associations, les collectivités, les travailleurs sociaux, les structures sociales et médico-sociales ainsi que tous les citoyens qui, face à une crise sans précédent, font vivre cette solidarité partout en France et viennent en aide à ceux qui en ont le plus besoin.

Tableau des montants de l’aide exceptionnelle de solidarité

1- Pour un foyer bénéficiaire des APL (hors bénéficiaires du RSA ou de l’ASS)

- Personne seule ou en couple avec un enfant : 100 euros

- Personne seule ou en couple avec deux enfants : 200 euros

- Personne seule ou en couple avec trois enfants : 300 euros

- Personne seule ou en couple avec quatre enfants : 400 euros

Etc...

2- Pour un foyer bénéficiaire du RSA ou de l’ASS

- Personne seule ou en couple : 100 euros

- Foyer avec un enfant : 150 euros

- Foyer avec deux enfants : 250 euros

- Foyer avec trois enfants : 350 euros

- Foyer avec quatre enfants : 450 euros

Etc…


Fonctions à l'Assemblée Nationale

Membre de la commission des Affaires Sociales

Membre de la Délégation des Droits des Femmes et à l'égalité des chances entre les hommes et les femmes

Membre du groupe d’étude parlementaire sur l'Autisme

Membre du groupe d’étude parlementaire sur les Discriminations et LGBTQI-phobies dans le monde

Membre du groupe d’étude parlementaire sur les droits de l’enfant et protection de la jeunesse

Membre du groupe d’étude parlementaire sur les gens du voyage

Membre du comité de suivi de l’agence française de l’adoption et de la commission DETR de l’Essonne

Membre du groupe d’amitié parlementaire France-Brésil

Membre du groupe d’amitié parlementaire France-Portugal

Laëtitia Romeiro Dias

Députée de l'Essonne - Troisième Circonscription
  • Gris Facebook Icône
  • Gris Twitter Icon