Commande publique d'1 milliard de masques sanitaires fabriqués en France

Le Gouvernement soutient le renforcement des capacités de production nationales et a annoncé, mardi 19 mai, la commande de plus d’1 milliard de masques sanitaires fabriqués en France.

  • La situation sanitaire sans précédent qu’a connue la France a provoqué une augmentation inédite des besoins en masques de protection à usage sanitaire à destination des professionnels de santé et des patients atteints par le coronavirus.

  • En réponse à cette situation, le Président de la République a fixé, le 31 mars dernier, un objectif clair : renforcer la production nationale en masques de protection à usage sanitaire pour assurer l’indépendance de notre pays avant la fin de l’année 2020. Dans ce cadre, la secrétaire d'État Agnès Pannier-Runacher travaille à la structuration d’une filière industrielle de production de masques sanitaires en France ; elle mobilise la Direction générale des Entreprises (DGE) à Bercy pour accompagner toute la chaîne de valeur : fabricants de machine, production de matières premières et émergence de nouveaux producteurs de masques.

  • Les capacités de production des 4 fabricants historiques implantés en France (Kolmi-Hopen, Paul Boyé, Valmy, Macopharma) ont été renforcées au cours des dernières semaines, avec le soutien de la DGE pour sécuriser les approvisionnements en matière première. D’une production de 3,5 millions de masques sanitaires par semaine avant la crise, leur production hebdomadaire est ainsi passée à 10 millions de masques en avril.

  • Parallèlement, de nouveaux acteurs de la filière ont été mobilisés : Brocéliande, Savoy, BB Distrib, et Bio Serenity. Le développement de ces nouvelles lignes de production permettra, combinée avec les capacités des producteurs historiques, la fabrication de 20 millions de masques sanitaires, par semaine d’ici fin mai.

La conjugaison de l’ensemble de ces actions a permis à Santé Publique France, sous l’égide d'Olivier Véran, de contractualiser la commande de plus d’1 milliard de masques fabriqués en France et qui seront progressivement livrés d’ici à décembre 2020.

  • Ces actions permettent de viser une capacité de production installée en France supérieure à 50 millions de masques par semaine d’ici la fin d’année, renforçant considérablement l’indépendance stratégique de la France sur ce sujet

  • Conformément aux priorités définies par Olivier Véran, ces masques seront distribués aux professionnels de santé, en ville, à l’hôpital, dans les établissements et services médico-sociaux, aux équipes chargées de réaliser les tests ainsi qu’aux personnes atteintes par le Covid-19 et aux personnes à haut risque médical de développer une forme grave de Covid-19.



Fonctions à l'Assemblée Nationale

Membre de la commission des Affaires Sociales

Membre de la Délégation des Droits des Femmes et à l'égalité des chances entre les hommes et les femmes

Membre du groupe d’étude parlementaire sur l'Autisme

Membre du groupe d’étude parlementaire sur les Discriminations et LGBTQI-phobies dans le monde

Membre du groupe d’étude parlementaire sur les droits de l’enfant et protection de la jeunesse

Membre du groupe d’étude parlementaire sur les gens du voyage

Membre du comité de suivi de l’agence française de l’adoption et de la commission DETR de l’Essonne

Membre du groupe d’amitié parlementaire France-Brésil

Membre du groupe d’amitié parlementaire France-Portugal

Laëtitia Romeiro Dias

Députée de l'Essonne - Troisième Circonscription
  • Gris Facebook Icône
  • Gris Twitter Icon