COMMÉMORATION DU 80ÈME ANNIVERSAIRE DE L’APPEL DU 18 JUIN 1940

« Quoi qu’il arrive, la flamme de la résistance française ne doit pas s’éteindre et ne s’éteindra pas. » Telles furent les mots prononcés par le Général de Gaulle à l’occasion de son Appel du 18 juin 1940 dont nous fêtons cette année le 80ème anniversaire.



De ce fait, j’ai tenu à me rendre cette année, aux côtés des élus et de l’association des Anciens combattants d’Arpajon pour commémorer cet événement si particulier et qui résonne encore dans nos esprits. Nous avons, ensemble, tenu à saluer et à honorer le courage de cet homme et de tous les Français, qui l’ont suivi dans la défense de notre nation et de notre idéal de liberté.

A cette époque, la France, face à l’ennemi nazi, était dans une situation très critique. Tout se déroulait comme dans un mauvais rêve, le destin de notre nation partait à la dérive avec la machine étatique qui tournait dans le plus grand désordre, un peuple qui ne savait que faire et une armée qui se repliait dans la débâcle.


Au milieu de ce naufrage, un micro de la BBC diffuse un message qui sera alors le marqueur de la fin de toute forme de résignation pour le peuple français. Le 18 juin 1940, à 22 heures précises, le Général de Gaulle refuse de céder à l’ennemi, convaincu que la France a perdu une bataille mais pas la guerre.


Cet appel restera gravé dans nos esprits car il porte la voix d’un personnage visionnaire. Bien qu’il soit difficile pour nous de saisir l’importance des mots prononcés à cette époque, le Général à travers ses paroles, a su projeter les espérances de tout un peuple. Alors que l’adversaire était triomphant, cet appel, tel une prophétie, prédisait l’élargissement de cette guerre à l’échelle planétaire. Alors qu’elle paraissait gagnée d’avance pour l’ennemi, l’Appel a également su prédire la victoire finale des forces alliées.


Ce discours restera dans notre mémoire collective comme le symbole par excellence de l’esprit de la Résistance. Cet héritage, incarné en « l’homme du 18 juin » , demeure plus que jamais un élément de notre consensus national et une part de notre identité collective.

Fonctions à l'Assemblée Nationale

Membre de la commission des Affaires Sociales

Membre de la Délégation des Droits des Femmes et à l'égalité des chances entre les hommes et les femmes

Membre du groupe d’étude parlementaire sur l'Autisme

Membre du groupe d’étude parlementaire sur les Discriminations et LGBTQI-phobies dans le monde

Membre du groupe d’étude parlementaire sur les droits de l’enfant et protection de la jeunesse

Membre du groupe d’étude parlementaire sur les gens du voyage

Membre du comité de suivi de l’agence française de l’adoption et de la commission DETR de l’Essonne

Membre du groupe d’amitié parlementaire France-Brésil

Membre du groupe d’amitié parlementaire France-Portugal

Laëtitia Romeiro Dias

Députée de l'Essonne - Troisième Circonscription
  • Gris Facebook Icône
  • Gris Twitter Icon