Comité interministériel du handicap : ma question au gouvernement

Le 8 février 2022




" Ma question s’adresse à Madame la secrétaire d’État chargée des personnes handicapées.


Après Breuillet et Chamarande, c’est encore directement auprès des familles et sans filtre que vous étiez il y a quelques jours, avec moi, en Essonne pour faire un bilan d’étape sur le déploiement au quotidien des solutions d’accompagnement que nous avons portées tout au long du quinquennat :


  • Augmentation de l’allocation adulte handicapé ;

  • Attribution des droits à vie ;

  • Création du service public de l’école inclusive ;

  • Congés proche aidant ;

  • Habitat inclusif ;

  • Simplification et garantie du délai de réponse ;

  • Soutien à l’emploi, etc.

Jamais notre assemblée n’avait été aussi loin pour rendre notre modèle sociétal plus accessible à tous pour simplifier, soutenir et mieux accompagner les personnes en situation de handicap.


Nous avons mesuré ensemble les avancées soulignées par les familles mais aussi le besoin de continuer.


Oui, pour ne laisser personne au bord de la route, nous avons besoin de poursuivre notre travail et de continuer d’accompagner les départements et autres acteurs de terrain. C'est la clef de voute d'un déploiement concret de notre politique, au plus près des personnes et sur l'ensemble du territoire.


Oui, cette majorité présidentielle est celle qui affirme que quel que soit le département où l'on réside, que chaque citoyen doit avoir le même niveau d’accès aux solutions d’accompagnement que nous avons construites pour eux et avec eux.


Dans le contexte de clôture du comité interministériel du handicap, nous souhaitons savoir Madame la Ministre, quelles mesures concrètes vous avez acté, notamment pour les personnes en situation de handicap psychique ou mental qui attendent depuis longtemps une amélioration de leurs conditions de vie mais aussi pour les jeunes générations de personnes handicapées qui, n’en déplaise à ceux qui défendent une société excluant le handicap, représentent aussi selon notre majorité l’avenir de notre Nation.



Je vous remercie."





Fonctions à l'Assemblée Nationale

Membre de la commission des Affaires Sociales

Membre de la Délégation des Droits des Femmes et à l'égalité des chances entre les hommes et les femmes

Membre du groupe d’étude parlementaire sur l'Autisme

Membre du groupe d’étude parlementaire sur les Discriminations et LGBTQI-phobies dans le monde

Membre du groupe d’étude parlementaire sur les droits de l’enfant et protection de la jeunesse

Membre du groupe d’étude parlementaire sur les gens du voyage

Membre du comité de suivi de l’agence française de l’adoption et de la commission DETR de l’Essonne

Membre du groupe d’amitié parlementaire France-Brésil

Membre du groupe d’amitié parlementaire France-Portugal