APPROVISIONNEMENT EN MASQUES DE PROTECTION ET GELS HYDRO-ALCOOLIQUES

La crise sanitaire du Covid-19 entraîne une très forte hausse des besoins d'accès aux masques de protection et aux gels hydro-alcooliques.

Pour assurer la continuité d'approvisionnement de ces produits, une mobilisation inédite des industriels est opérée par la Direction générale des entreprises (DGE) du ministère de l'Économie et des Finances.

Masques de protection

Un appel à propositions à destination des entreprises prêtes à proposer des solutions pour augmenter la capacité de production nationale a été lancé.

Un groupe de travail de la Direction Générale des Entreprises (DGE), en lien avec le comité stratégique de filière Mode et Luxe, les pôles de compétitivité Euramaterials et Techtera, les industriels du textile (UIT), de l’habillement (UFIHM) et l’Institut Français du Textile et de l’Habillement, a lancé un appel à propositions à destination des entreprises prêtes à proposer des solutions pour augmenter la capacité de production nationale. Cet appel a été accompagné d’un cahier des charges élaboré par la Direction Générale de l’Armement (DGA) du ministère des Armées, permettant de conduire des tests quantifiant le niveau de protection sanitaire de ces nouveaux masques. Plusieurs dizaines d’entreprises ont déjà répondu à l’appel et ont proposé des méthodes alternatives de fabrication destinées à compléter les productions des fabricants des masques existants sur le marché. Ces propositions font l’objet de tests dans les laboratoires de la DGA pour qualifier les propriétés de chaque produit.

Gels hydro-alcooliques

L'État travaille depuis plusieurs semaines avec les industriels pour augmenter les volumes produits et tient à jour une liste des producteurs de gel et solution hydro-alcoolique à destination des acheteurs de quantités industrielles, qui pourront en assurer la distribution auprès des utilisateurs finaux.


Concernant la production de gels hydro-alcooliques, la DGE a travaillé depuis plusieurs semaines avec les industriels pour augmenter les volumes produits et renforcer les chaînes d’approvisionnement. Ce travail se fait à plusieurs niveaux :

  • assurer l’approvisionnement en matières premières, notamment en éthanol. Des réacheminements d’éthanol initialement destinés à d’autres utilisations ont d’ores et déjà été effectués par les producteurs afin d’éviter tout manque de matière première ;

  • lever les barrières réglementaires et mobiliser les industriels de la chimie, de la cosmétique, des industries de santé et de la détergence qui ont des capacités de production de gels et solutions hydro-alcooliques afin qu’ils modifient leurs lignes de production, soit pour augmenter leur capacité de production, soit pour commencer à produire ces gels et solutions. Les entreprises se sont particulièrement mobilisées et nous visons collectivement un doublement de la capacité de production d’ici la fin mars ;

  • concernant la distribution des gels sur le territoire, une liste élargie des producteurs et de leur capacité de production est diffusée quotidiennement par les services de la DGE à destination des acheteurs de quantités industrielles afin de permettre de fluidifier les approvisionnements ;

  • en outre, les industriels de l’emballage sont particulièrement mobilisés pour assurer la production et la mise à disposition de tous types de contenants adaptés pour ces gels et solutions ;

  • pour contribuer à sécuriser l’approvisionnement en gel hydro-alcoolique et produits ou services sanitaires, le Gouvernement soutient par ailleurs la plateforme d’échange en ligne « StopCOVID19 » à l’initiative de la société MIRAKL, qui vise à mettre en place une marketplace de gels et solutions hydro alcooliques ainsi que sur les contenants et flacons. Cette plateforme en ligne sera exclusivement destinée aux professionnels puisqu’elle ne concernera que les échanges de gros volumes (milliers de litres par jour). Elle aura aussi vocation à être progressivement ouverte à d’autres produits ou services nécessaires à la chaîne d’approvisionnement des protections sanitaires. Cette plateforme permettra de fluidifier le marché et d’optimiser l’approvisionnement. Son lancement est prévu dans les prochains jours



Fonctions à l'Assemblée Nationale

Membre de la commission des Affaires Sociales

Membre de la Délégation des Droits des Femmes et à l'égalité des chances entre les hommes et les femmes

Membre du groupe d’étude parlementaire sur l'Autisme

Membre du groupe d’étude parlementaire sur les Discriminations et LGBTQI-phobies dans le monde

Membre du groupe d’étude parlementaire sur les droits de l’enfant et protection de la jeunesse

Membre du groupe d’étude parlementaire sur les gens du voyage

Membre du comité de suivi de l’agence française de l’adoption et de la commission DETR de l’Essonne

Membre du groupe d’amitié parlementaire France-Brésil

Membre du groupe d’amitié parlementaire France-Portugal

Laëtitia Romeiro Dias

Députée de l'Essonne - Troisième Circonscription
  • Gris Facebook Icône
  • Gris Twitter Icon