Approvisionnement alimentaire

Le ministre de l’Économie et le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation ont fait le point, en sortie du Conseil des ministres du mercredi 8 avril, sur la situation de l’approvisionnement alimentaire.

Ils ont rappelé la vigilance du Gouvernement sur la sécurité alimentaire ainsi que sa mobilisation pour une bonne concertation entre acteurs de la chaîne d’approvisionnement.

La sécurité alimentaire est garantie

Il n’y aura pas de pénurie alimentaire dans notre pays.

  • Dans cette période exceptionnelle, le secteur agricole est impacté par le manque de main-d’œuvre saisonnière compte tenu des récoltes de printemps et de la réalisation des semis, et de l’impossibilité de recourir à une main d’œuvre étrangère.

  • Pour y remédier, le Gouvernement agit par la mise en place de mesures destinées à favoriser le rapprochement entre les agriculteurs et toutes celles et ceux, notamment en chômage partiel, qui souhaitent s’impliquer. Près de 240 000 volontaires ont postulé et constituent une réserve mobilisable en fonction des besoins des exploitations agricoles.

  • Le recrutement ne peut se faire que si le postulant habite à proximité de l’exploitation agricole pour éviter les déplacements longs et que si cette dernière respecte les consignes sanitaires et de distanciation sociale définies dans le guide de bonnes pratiques du ministère du travail.

Les prix se stabilisent, la demande se normalise

  • S’agissant de la consommation : après un pic de consommation des produits de première nécessité (œufs, farine, pâtes, riz, conserves) en début de confinement les deux premières semaines, la demande se normalise en réintégrant les produits frais, ce qui favorise la reconstitution des stocks pour les distributeurs.

  • S’agissant des tarifs : nous ne constatons pas d’inflation sur les produits alimentaires(hors frais traditionnel) depuis le début de la crise : seulement + 0,01 % d’évolution des prix en mars.





Fonctions à l'Assemblée Nationale

Membre de la commission des Affaires Sociales

Membre de la Délégation des Droits des Femmes et à l'égalité des chances entre les hommes et les femmes

Membre du groupe d’étude parlementaire sur l'Autisme

Membre du groupe d’étude parlementaire sur les Discriminations et LGBTQI-phobies dans le monde

Membre du groupe d’étude parlementaire sur les droits de l’enfant et protection de la jeunesse

Membre du groupe d’étude parlementaire sur les gens du voyage

Membre du comité de suivi de l’agence française de l’adoption et de la commission DETR de l’Essonne

Membre du groupe d’amitié parlementaire France-Brésil

Membre du groupe d’amitié parlementaire France-Portugal

Laëtitia Romeiro Dias

Députée de l'Essonne - Troisième Circonscription
  • Gris Facebook Icône
  • Gris Twitter Icon