Allocution aux commémorations de la bataille de Folleville (Breuillet)

Mis à jour : 20 août 2018


Mesdames et Messieurs les élus,

Mesdames et Messieurs les représentants d’anciens combattants,

Chers concitoyens,


Nous sommes réunis ici aujourd’hui pour rendre hommage à des héros. C’était il y a 78 ans. C’était hier, le 15 juin 1940. Soit quelques jours avant l’armistice et le début de l’Occupation allemande.

De par leur bravoure, quelques hommes ont à jamais marqué l’histoire de notre territoire.


Cinq heures de résistance héroïque ! Cinq heures durant lesquelles certains ont payé de leur vie.

Grâce à leur courage, le Lieutenant Conty et ses hommes ont retardé l’avancée des blindés allemands, et ont permis à d’autres bataillons d’organiser la défense des villages de Jouy et de Saint-Chéron. Nous ne pourrons et ne devons jamais l’oublier.


Comme l’a dit Antoine de Saint-Exupéry, « un homme n’est jamais tout à fait mort tant qu’il y aura quelqu’un pour prononcer son nom ». Il est donc de notre devoir de continuer à nous rassembler, chaque année, pour honorer la mémoire de nos soldats engagés. Ces hommes étaient tous animés par l’amour de notre drapeau ; Ces hommes étaient tous réunis pour la défense de nos valeurs ;

Ces hommes étaient tous engagés pour l’intégrité de notre territoire. Ils sont l’honneur de nos communes, ils sont l’honneur de la France, et pour cela la Nation leur rend hommage.


Mesdames et Messieurs, Tous les Français sont redevables de ceux qui, un jour, se sont engagés pour servir leur pays et leurs compatriotes. Nous ne devons pas oublier le poids du sacrifice payé par les millions de Français qui se sont battus pour notre Nation en tout temps. Nous nous devons d’être à l’écoute de nos anciens combattants, qui sont la mémoire vivante de ces sacrifices et vous savez que cette année marque la fin d’une grande injustice envers des militaires français ayant servi dans un autre conflit, en Algérie à qui la Nation doit la reconnaissance éternelle ! Nous saluons tous cet engagement Présidentiel.


En tant que citoyenne et mère de 2 enfants, je dois vous avouer que lorsque je regarde l’actualité internationale, ces temps instables, je suis inquiète. Mais c’est justement quand je regarde mes enfants, les enfants présents aujourd’hui que je sais comment nous devons agir en tant qu’élu pour que ces enfants, nos enfants soient nos passeurs d’histoire, notre espoir !


L’Education et l’Europe ! L’éducation comme arme qui nous évitera de reproduire les erreurs du passé car un peuple qui oublie son passé est condamné à le revivre. L’Europe ! comme rempart contre la guerre ! une mobilisation pour faire avancer une Europe de paix, de sécurité, de justice et de solidarité est donc pour nous une boussole politique !


Alors Aujourd’hui devant vous, je tiens de nouveau à manifester le plus grand des respects pour tous ceux qui, au travers l’Histoire, ont porté les armes au service de notre pays, de ses intérêts et de ses valeurs universelles et Ensemble, je sais que nous donnerons notre maximum pour être dignes de nos héros !




Fonctions à l'Assemblée Nationale

Membre de la commission des Affaires Sociales

Membre de la Délégation des Droits des Femmes et à l'égalité des chances entre les hommes et les femmes

Membre du groupe d’étude parlementaire sur l'Autisme

Membre du groupe d’étude parlementaire sur les Discriminations et LGBTQI-phobies dans le monde

Membre du groupe d’étude parlementaire sur les droits de l’enfant et protection de la jeunesse

Membre du groupe d’étude parlementaire sur les gens du voyage

Membre du comité de suivi de l’agence française de l’adoption et de la commission DETR de l’Essonne

Membre du groupe d’amitié parlementaire France-Brésil

Membre du groupe d’amitié parlementaire France-Portugal

Laëtitia Romeiro Dias

Députée de l'Essonne - Troisième Circonscription
  • Gris Facebook Icône
  • Gris Twitter Icon